Réduire nos déchets
CHAMBRE D'ENFANT

CHAMBRE D'ENFANT

Couches Couches Gouter Hygiene Hygiene Hygiene Vetements Vetements

LES COUCHES
Produit jetable par excellence, pratique, mais surtout en plastique, la couche n’a jamais eu autant de détracteurs qu’aujourd’hui !

Impact
Un enfant « consomme » près de 5500 couches jusqu’à ses deux ans et demi. En France, cela donne 3 milliards de couches produites annuellement pour 351 000 tonnes de déchets non valorisables.

Porte-monnaie
Couches jetables : prévoir un budget moyen de 1398 €  jusqu’à l’acquisition de la propreté de l’enfant.
Couches lavables : compter 688 € entre l’achat et l’entretien des couches sur deux ans et demi. A savoir que pour un deuxième enfant, on réutilise les couches de l’aîné ! Alternatives
On essaie de limiter l’utilisation des couches jetables à certaines situations : déplacements à l’extérieur, sieste, nuit. 
A la maison ou à la crèche, on essaie les couches lavables : vraiment absorbantes et très simples d’entretien pour qui possède une machine à laver !

LE GOUTER EN PORTIONS INDIVIDUELLES
Compotes à boire, mini-brick de jus d’orange, biscuit emballé individuellement : les sacs de nos bambins regorgent de déchets en tous genres… non indispensables.

Impact
Un plastique par-ci, un yaourt à boire par là…. Mis bout à bout, tout au long de l’année, ces mini-emballages représentent tout de même 10 kg de déchets par enfant !

Porte-monnaie
Le mini a un prix… Prenons l’exemple d’une compote à boire : facturée en moyenne 2 € les 4 portions de 90 g, votre compote à emporter vous revient au final à 5,50 € par kilo. Ca fait cher le kilo de pommes… 

Alternatives
Parce que les enfants ne peuvent plus s’en passer : on teste la gourde à compote lavable que l’on remplira de compote « maison ». (10 € sur le Net)
Pour tout le reste, on adopte la boite à goûter contenant : un fruit, du pain complet, deux carreaux de chocolat, un bout de fromage et une gourde remplie d’eau et de sirop ! Garantie (quasi) zéro déchet !

LES PRODUITS DE TOILETTE
Dès la maternité, vous voilà inondé de publicités vantant les mérites de tel shampoing ou de telle crème nettoyante « spécial bébé »…

Impact
La plupart de ces produits sont jetables (lingettes, carrés de cotons) et sources de dépenses supplémentaires.

Porte-monnaie
Lait nettoyant, lingettes… le budget moyen consacré à la toilette de bébé oscille entre 20 et 50 € par mois. Comptez 90 € par an rien qu’en carrés de coton jetables ! En revanche, investir dans 20 lingettes lavables revient en moyenne à 20 € pour plusieurs années d’utilisation !

Alternatives
Le gant pour la toilette quotidienne reste une valeur sûre. Les lingettes lavables, fabriquées à partir de fibres naturelles rendent exactement le même service que des carrés de coton et peuvent être lavées 300 fois ! Enfin, le liniment oléo-calcaire, composé d’huile d’olive et d’eau de chaux, est à privilégier pour nettoyer et apaiser les fesses irritées de bébé – Bonus : il peut être facilement « fait maison »

LES VETEMENTS
Les saisons passent, les modes aussi… Les armoires de nos chérubins regorgent de vêtements dont la durée de vie n’aura d’égale que la qualité.

Impact
L’habillement constitue le second poste de dépense des parents pour leurs enfants.  85 % de nos vêtements finiront pourtant à la poubelle. Chaque année, chacun d’entre nous jette en moyenne 9 kilos de vêtements.

On évite
- d’acheter des vêtements neufs pour l’enfant de moins de trois ans qui change de taille tous les trois mois !
- de craquer sur les body 1er prix dont les boutons pressions lâchent au bout de deux utilisations.
- d’habiller Emma, 3 ans,  en mini jupe,  leggings et boléro dernier cri pour la sortie en forêt de l’école.

On privilégie
- l’achat d’occasion dans les magasins  spécialisés pour enfants
- l’achat de qualité : pratique et robuste
- les matières naturelles : lin, chanvre, coton biologique.
- le don de vêtements aux associations type Emmaüs et dans les points Relais.




© SIRTOMM - 82 Avenue de la Riondaz - 73870 St Julien Montdenis - Tél. +33(0)479 59 92 28